Le fonctionnement du parodonte

Les compartiments dentaires sont les cavités de la mâchoire où se trouvent les racines des dents. Elles sont également appelées alvéoles. La mâchoire et les parois des compartiments dentaires sont constituées de tissu osseux. Normalement, vous ne pouvez pas voir cette partie de l’appareil de soutien des dents.

Parodonte

Les dents sont reliées aux parois des compartiments dentaires et ancrées dans la mâchoire par la membrane parodontale et le ciment dentaire. La membrane radiculaire est constituée de tissu conjonctif et contient des fibres de collagène. Ils sont particulièrement solides, afin que les dents puissent résister à la grande pression qui s’exerce sur elles pendant la mastication. En outre, les dents peuvent se déplacer facilement dans la peau de la racine pour compenser la pression de la mastication. En revanche, les implants dentaires sont fermement ancrés dans la mâchoire et ne peuvent pas bouger. En plus du tissu conjonctif et des fibres de collagène, la membrane radiculaire contient des vaisseaux et des nerfs : les vaisseaux alimentent la membrane radiculaire en nutriments ; les nerfs aident à contrôler la pression lors de la mastication.

La dent proprement dite est recouverte de ciment dentaire dans la zone de la racine de la dent. Le ciment dentaire est constitué en grande partie de minéraux et contient également des fibres de collagène. Elle est très fermement liée à la peau de la racine et relie ainsi la racine de la dent au reste de l’appareil de soutien de la dent. Le ciment dentaire fusionne avec l’émail dans la zone du collet de la dent.

Les gencives

Les gencives (la gencive) recouvrent et protègent le parodonte et le collet des dents. C’est généralement la seule partie visible du parodonte. Les gencives serrent les dents comme un collier. Là où il s’appuie sur la dent, il est légèrement tourné vers l’intérieur, créant ainsi un petit sillon.

Les gencives peuvent facilement s’enflammer et se détacher quelque peu du collet de la dent. Le sillon entre la dent et la gencive peut alors s’approfondir et devenir ce que l’on appelle une poche gingivale. Les bactéries s’installent rapidement dans ces poches. L’inflammation des gencives (gingivite) peut se faire sentir par un saignement des gencives, mais elle ne provoque souvent aucune gêne. Parfois, la gingivite peut conduire à la parodontite. Il s’agit d’une inflammation du parodonte qui peut affecter à la fois les gencives et l’os de la mâchoire. Si la parodontite est avancée, les dents peuvent perdre leur tenue et tomber, ou elles peuvent devoir être retirées.

Prendre rendez-vous dans un centre dentaire à Lyon
Comment avoir un sourire parfait ?